Le pouvoir de la reconnaissance d’images – quand les vidéos en disent long...

Date: 13. juin 2019 Créateur: Stephan Renfer Catégorie: Social-Media-Tools, Social Listening Temps de lecture: 5 Min.

Le monde numérique évolue. Sur les sites d’actualités, les vidéos remplacent de plus en plus souvent les photos, tout comme sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn et XING ou encore sur Facebook, Twitter et Instagram. Il est donc d’autant plus important de garder un œil vigilant sur l’apparition de votre marque dans les photos et vidéos. Quels sont les outils qui peuvent vous aider à assurer la vidéosurveillance de votre marque ?

 

Si l’on accorde aux photos statiques un important pouvoir d’expression et une grande pertinence, elles sont de plus en plus souvent complétées, voire même remplacées, par des vidéos. Qui plus est, les utilisatrices et utilisateurs se montrent toujours plus friands de contenus vidéo, comme le révèle une étude réalisée par Hubspot.

Une évolution qui se traduit également dans les toutes nouvelles générations de téléphones portables. Aujourd’hui, un téléphone portable dernier cri sans fonction vidéo et donc sans appareil photo puissant semble presque inconcevable. Outre certains spécialistes des téléphones mobiles comme Light, qui intègrent dans leurs appareils jusqu’à 16 objectifs, d’autres grands fabricants de renom suivent eux aussi cette tendance, à l’image par exemple de Samsung avec sa série S10. La règle : le bon appareil photo pour la bonne prise de vue.

 

Ce développement donne lieu à de gigantesques volumes de données et de fichiers. Chaque minute, 300 heures de supports vidéo sont téléchargés sur YouTube. De quoi confronter la technologie du listening, du monitoring et de l’analyse à de tout nouveaux défis. Dans un tel flux quotidien de publications partagées sur les réseaux sociaux, comment identifier la présence d’une marque (en particulier la vôtre), sa fréquence d’apparition et surtout le contexte dans lequel elle est présentée ?

 

La tendance : la reconnaissance d’images dans l’image

La plupart des utilisatrices et utilisateurs sont familiers de la notion de reconnaissance d’images depuis que Facebook a développé en 2011 la fonction d’étiquetage de photos.

L’identification de visages était alors déjà possible. Mais ces fonctions sont-elles également capables d’identifier des logos et graphismes ?

En théorie, un logiciel d’identification reconnaît plus facilement des thèmes statiques que des thèmes pouvant changer d’états comme les visages. Aujourd’hui, la reconnaissance d’images dans l’image fonctionne non seulement dans le cadre de la reproduction frontale de logos, mais aussi selon d’autres perspectives. En fonction de la qualité et du contraste de la photo, les outils de reconnaissance offrent désormais de bons résultats même lorsque le logo n’apparaît pas en entier sur l’image.

 

Parfait, mais qu’en est-il des images animées ? Un logiciel est-il en mesure de reconnaître différents logos dans une vidéo ? Et si oui, avec quel taux de fiabilité ?

 

YouTube : 25 920 000 images par minute

 

Source: Talkwalker

 

Dans le cas d’une photo normale, prise par un observateur intéressé, la reconnaissance d’images d’un logiciel doit analyser avec précision une seule image. Lorsqu’il s’agit d’un film, il doit faire de même avec près de 24 images par seconde, comme le prévoit la norme SMPTE depuis 1927. Cela représente donc 1 440 images par minute. Pour les vidéos YouTube, le logiciel doit analyser nettement plus d’images car les directives actuelles n’autorisent la publicité qu’à partir de 10 minutes de vidéo. C’est donc pour cela que la plupart des vidéos durent aujourd’hui plus de 10 minutes. Ainsi, une vidéo de ce type implique près de 14 400 images différentes à analyser. Rapporté aux 300 heures de vidéo téléchargées chaque minute sur YouTube, ce chiffre monte à 25 920 000 images par minute.

Par conséquent, il faut donc un nombre considérablement plus important de ressources pour analyser une vidéo. Les serveurs doivent être plus puissants et les crawlers mieux programmés, mais aussi et surtout capables d’analyser des vidéos image par image.

 

Pourquoi la reconnaissance de logos dans les vidéos est importante pour les entreprises

 

Source: Talkwalker

 

 

Les raisons sont multiples :

 

1. Vérification de la portée d’une mesure publicitaire

Lorsqu’un sponsor figurant sur une publicité de bord de terrain au football par exemple veut savoir combien de fois son logo apparaît dans les vidéos d’un moment décisif du match, une bonne reconnaissance d’images lui donne un aperçu direct de la portée supplémentaire de sa publicité (en dehors du lieu où se joue le match).

 

2. Vérification de la portée virale

Quelle est l’ampleur d’une diffusion virale, le cas échéant ? Pour analyser la portée générale d’une marque et l’intégralité de sa présence, il faut également savoir dans quelle mesure une diffusion virale a eu lieu.

 

3. Informations en temps voulu sur le contexte de la vidéo

C’est là l’utilité principale de la fonction vidéo que nous proposons nous aussi dans le cadre de notre outil de Social Media Listening.

 

Que se passe-t-il lorsque le logo d’une marque apparaît dans des vidéos dont le contenu n’a rien à voir avec la marque ? Un jeune homme portant le t-shirt d’une marque regarde le Bachelor aux côtés d’une femme.  La conséquence pour la marque sera certainement très limitée. Dans une usine délabrée, un enfant travaille à la fabrication d’un t-shirt. Sur ce t-shirt, on distingue très clairement un logo. Ici, l’image aura probablement des répercussions pour la marque.

 

Dans de tels cas, l’essentiel n’est pas tant de mesurer la portée de l’événement, que d’être informé au plus tôt d’une probable menace pesant sur l’image de la marque. Car plus vous vous en apercevrez tôt, plus vous pourrez prendre les mesures nécessaires pour minimiser le préjudice.  (Voir également à ce sujet : www.nzz.ch/wirtschaft/shitstorms).

 

Conclusion

La reconnaissance d’images dans des vidéos est avant tout un instrument de sécurité. Elle permet d’une part de vérifier la portée d’une marque et le succès d’une campagne. D’une autre, elle permet à l’entreprise d’être informée au plus tôt que sa marque apparaît dans un contexte susceptible de nuire à son image.

 

 

Vous voulez mieux protéger votre marque ? Il est grand temps de vous adresser à nous ! En plus de vous aider à surveiller les canaux digitaux, nous contribuerons également à l’amélioration de vos résultats par le biais de stratégies de communication ciblées.

Stephan Renfer

Stephan Renfer

Digital Consultant Social-Media-Tools

Telefon 044 388 82 87

E-Mail stephan.renfer@argusdatainsights.ch

Stephan Renfer travaille comme consultant pour les outils de médias sociaux chez ARGUS DATA INSIGHTS Schweiz. Grâce à son expérience dans le conseil et le commerce électronique, il comprend les préoccupations de nos clients et peut leur fournir des conseils optimaux.

« Les données actuelles et les analyses ciblées aident à identifier les tendances et les intérêts des utilisateurs d’Internet. Les outils numériques soutiennent ce projet s’ils sont utilisés correctement. Les entreprises ne se contentent pas d’avoir un aperçu de leurs KPI, elles optimisent également leurs activités dans les médias sociaux et en ligne et agissent ainsi avec plus de succès. »


Intéressé ?

Nous sommes à votre disposition pour toute question ou renseignement complémentaire. Vous pouvez nous joindre au +41 44 388 82 10 ou par e-mail à mail@argusdatainsights.ch.



Text before comments


comments required

Contact

NOUVEAUTÉS

  • OFFRE D'EMPLOI
    BUSINESS DEVELOPMENT MANAGER (W/M), 80 – 100%

    juin 27, 2019

    En savoir plus

  • OFFRE D'EMPLOI
    TEILZEIT-MITARBEITER/IN MEDIENANALYSE 30-40 % (IM STUNDENLOHN)

    juin 3, 2019

    En savoir plus

  • OFFRE D'EMPLOI
    SPEZIALIST DATA SOURCING (W/M), 60%

    février 25, 2019

    En savoir plus

  • OFFRE D'EMPLOI
    SOFTWARE ENGINEER .NET (W/M)

    février 14, 2019

    En savoir plus

  • OFFRE D'EMPLOI
    SENIOR SYSTEM ENGINEER (W/M)

    février 8, 2019

    En savoir plus

En savoir plus